Escalade
Grands Espaces
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VTT ICI

 

Tour du Massif du Cantal : Diaporama des trois première étapes ici, efféctué début juillet par Jean-Louis

Etape 1 : Laveissiere - La Gandhillon

Etape 2 : La Gandhillon - Le Falgoux

Etape 3 : Le Falgoux - Mandailles

Etape 4 : Mandailles - Thiézac

Etape 5 : Thiézac - Buron de la Combe de la Saure

Etape 6 : Combe de la Saure - Albepierre

 

Les trois sommets : Bataillouse, Téton de Vénus, Bec de l'Aigle.

Départ de Font d'Alagnon, direction le buron de Meije Coste. Au buron continuer sur le G.R en direction du Col de Rombière. Possibilité de tourner à droite, directement vers le Téton de Vénus, on évite alors le Bataillouse et son superbe chemin de crête.

Arriver aux abords du col prendre à droite direction le pied d'un premier ressaut rocheux de 5 mètres environs. On est alors sur la crète qui méne au sommet du Bataillouse. Grimper un deuxième ressaut rocheux d'une dizaine de mètres (sans difficulté, mais à ne pas sous estimer avec des enfants).

Poursuivre jusqu'au sommet du Bataillouse (1683m), magnifique belvédère sur la vallée de la Santoire, sur le Peyre Arse (1806m), le Puy Mary, la vallée de la Jordane, le Puy Griou (1694m) et le secteur du Plomb du Cantal (1855m). On voit du sommet les deux prochains sommets de la randonnée.

Amorçer la descente en direction du col entre le "Téton" et le Bataillouse, surveiller sur la gauche, on voit TRES souvent des chamois. Grimper le Téton, et poursuivre vers le bec de l'Aigle (1700m), dernier sommet. Le début de la descente sur Le Lioran est "escarpée". Une fois dans la Forêt, c'est plus tranquille, on a même le temps de chercher les champignons.

Dénivellé
Distance
Horaires
Interêt
680 m
7,5 KM
3h00

Diaporama de la randonnée en Automne.

 

Traversée du Peyre Arse (1806m)

Départ de la Gravière (prés de Lavigerie). Aller à "la Courbatière" et suivre le sentier "crêtes" du Peyre Arse. Le chemin contourne les barres rocheuses dominant "La Courbatière" par la droite. Une fois sur la crête plusieurs traces sont possibles, une prend le fil de la crête et d'autres prennent à flanc. Passé plusieurs "bosses", puis une crête rocheuse trés esthétique. Enfin on termine par l'ascension d'un "premier" sommet avant de descendre à un petit col et de remonter au vrai sommet.

Voir l'itinéraire complet

Dénivellé
Distance
Horaires
Interêt
850 m
7,5 KM
4h30

Diaporama de la randonnée en Automne.