Le massif cantalien recèle ne nombreux itinéraires mixtes. 6 secteurs se distinguent particulièrement.
La plus haute falaise d’Auvergne, le roc d’Hoziere propose des itinéraires de 240 m du M3 au M4+, difficilement protégeables.

Le Puy Mary (1785 m), sommet emblématique du Cantal propose des itinéraires de 100m du M3 (D) au M4 sans oublier le secteur de cascade de glaces des roches taillades et de nombreux couloirs de neiges.
Deux autres « Face Nord » sont parcourues par des itinéraires mixtes. Le Bataillouse (1680 m), propose des voies du M3 au M5+ (ED) et des couloirs de neiges. L’Arpon du Diable (1750 m) propose lui aussi des itinéraires de neige et de mixte (du M3 au M5 et AD en neige).
Les Fours du Peyre Arse, prés du Puy Mary est aussi un secteur incontournable pour le mixte Cantalien. Allant du M3 au M5, avec une voie majeur de grade 5/M5 (la goulotte à gauche de la brèche de Roland).Les voies sont souvent engagées et difficilement protégeable de part la nature du rocher.

Toutes ces Faces

dans la même journée ? C'est Possible.

Voir la Traversée d'Antoine Cayrol en Mars 2005.

 

 

 

 


Enfin le Puy Griou (1694 m) propose des itinéraires de difficulté moyenne (de PD à TD-/M3+), idéal pour débuter car facilement protégeable sur coinceurs.) L’inconvénient est l’orientation SUD des voies.

Fred dans le verrou de la Goulotte de la Face Sud du Griou


D’autres secteurs sont parcourus par des couloirs de neiges comme la Face Sud du Bec de l’Aigle, le Cirque de Chamalières, le puy Chavaroche ou encore le Peyre Arse.

Les itinéraires et cotations sont de notre guide local Antoine Cayrol.

La carte des différents secteurs :

Greg dans un couloir autour du pillier de Chamaliere

 

 

Attention : Ces itinéraires se déroulent en milieu montagnard.
Les difficultés décrites sont susceptibles de changer rapidement, et n’engagent pas les auteurs.
L'équipement et les connaissances techniques adéquates sont de mise pour parcourir ces itinéraires. Vous devez une fois sur place apprécier avec votre expérience personnelle les conditions réelles des cascades, du manteau neigeux et de la météo.